Qualité de vie et concept énergétique moderne. Conçues pour offrir une excellente qualité de vie et demander une faible consommation d’énergie les constructions sont réalisées selon le standard « Minergie ».

Une ventilation double flux, avec récupération de la chaleur du flux sortant, assure le renouvellement constant de l’air des appartements en hiver en minimisant les déperditions thermiques.

En été, les dispositifs architecturaux intégrés à la conception du bâtiment, tels les puits de lumière et de ventilation, qui fonctionnent comme des serres fermées en hiver, sont ouverts pour permettre une ventilation naturelle des logements. Connectés aux rues intérieures ouvertes traitées de manière lourde et minérale, rafraîchis par l’apport constant d’eau nécessaire à la végétation, ils assurent un apport d’air frais important depuis le socle des ouvrages, garantissant un rafraîchissement nocture naturel des logements.

Les constructions tirent également parti de l’énergie solaire en produisant environ 50 % des besoins annuels en eau chaude sanitaire par des capteurs plan non vitrés, ainsi que l’électricité nécessaire à l’éclairage des zones communes des bâtiments par le biais de capteurs photovoltaïques.

Le parking souterrain de 59 places bénéficie d’une ventilation entièrement naturelle, rendue possible par un dispositif de gaines de transfert et de percements judicieusement disposés.

L’organisation des espaces de vie, leurs relations à travers les puits de lumière, la présence de courettes suspendues attenantes aux logements, la localisation de buanderies à la fois ouvertes sur l’extérieur et connectées aux rues intérieures couvertes, la réalisation d’espaces extérieurs entièrement piétons, la mise à jour et la ré-inerprétation des traces de la « Moneresse », vestige d’anciens canaux veveysans, favorisent un développement de vie sociale de qualité élevée délibérement induit par l’architecture des lieux.

Des détails tels que les volets coulissants de façade en aluminium ajouré ajoutent à ces particularismes une recherche poussée au niveau de la flexibilité d’usage des espaces de transition, assurant à chacun une réponse sur mesure en fonction de l’usage qui en est fait.