L’entrée Ouest de Vevey cristallise la hiérarchie urbaine de toute la ville. Le nouvel ouvrage se doit de relier les deux échelles urbaines fortement différenciés de Guisan et de Nestlé en un tout cohérent dont il devient le dénominateur commun. Sur Guisan, Avenue urbaine, accès au centre moderne de Vevey, à la Gare, axe de transit principal, le nouveau front propose un dispositif de coulisse. Le dispositif d’arcade hiérarchise les mouvements piétonniers et motorisés de et vers Guisan, en direction du bâtiment Nestlé, vers le Lac. Sur Nestlé, Avenue résidentielle, desserte des quartiers de Plan-Dessous, à caractère domestique, le bâtiment s’articule en plusieurs niveaux de front et formalise un socle habité, reprenant la morphologie de l’Avenue.A l’interface des deux Avenues, un contrepoint volumétrique articule les altitudes différenciées des fronts existants, offrant au passage un clin d’œil orienté vers l’ouvrage exceptionnel de Jean Tschumi, sorte de révérence à cet ouvrage majeur.« L’épaisseur » volumétrique de cet accent est volontairement réduite pour ne pas concurrencer l’impact de cet ouvrage majeur.Le dispositif urbain se cale sur un tracé régulateur précis, qui trouve son origine dans la position et la forme des ouvrages voisins.