Sur une contre-pente, orientée à l’opposé de la vue principale, derrière la ligne de crête, dans un site constellé de constructions denses et hétéroclites.

En réponse à ces contraintes, une partie infime de la parcelle est utilisée. La construction est positionnée à l'angle supérieur du terrain, où la nature du sol est la plus favorable, où la vue est idéale.

Par la position, la forme, le traitement de la volumétrie et des façades de la construction, l’attitude face au quartier et au paysage, qui appelle à être sublimé, est clarifiée.

Fermée sur l'arrière, côté quartier, largement ouverte sur l'avant, côté lac, l’habitation laisse la parcelle libre derrière elle, l’espace végétalisé de transition avec le quartier étant replanté en verger et potager.

La construction bénéficie d'un système de ventilation naturelle nocturne qui permet de réguler la température en période estivale.