Le rôle de l’architecte peut être parfois de lire entre les lignes de la demande de son client.

Dans ce cas, la question formulée était de réaliser un jardin d’hiver ou l’on pourrait se tenir à l’abri en toute saison.

Sa traduction était selon nous de résoudre une situation existante eu satisfaisante, à savoir une implantation de la construction actuelle en retrait de la vue, ne bénéficiant que de peu d’ouvertures sur le paysage.

La réponse a été réalisée par une annexe à la construction existante, qui prolonge l’espace de vie en direction de la vue.

Le cadrage différencié des orientation est assuré par la structure même du volume, constitué d’un cadre en béton allongé du côté de l’horizon du lac, court en direction de la vallée du Rhône.

Le volume s’enroule autour d’un espace jardiné abrité du vent et de la vue.

Grâce à cette petite construction, les habitants gagnent un espace intérieur ouvert sur le paysage et un espace extérieur enfin intimisé.