Situé à l’angle de deux rues, l’ouvrage accueille le visiteur par le retrait de son socle, dont la façade oblique relie et réinterprète de manière contemporaine les gabarits des arcades des ouvrages voisins.  Par sa volumétrie, le bâtiment affirme son intégration à l’espace public, son appartenance au tissu urbain et son identité d’objet en tant qu’ouvrage de tête.

D’apparence introvertie, il révèle de nombreuses ouvertures à travers les perforations multiples et discrètes de sa peau, qui assurent à la fois des relations visuelles avec la ville et la ventilation naturelle des locaux.

Le traitement de la façade exprime le programme: confidentiel et public. Il évoque les thèmes d'appartenance et de différence, d'ouverture et d'intimité, de transparence et de confidentialité, d'humanité et de technicité. La peau vitrée striée de fines bandes de sérigraphie, assure la protection solaire. Elle alterne les transparences - vision et lumière directe - aux translucidités - protection visuelle accrue – assurant les conditions appropriées tant pour l'examen médical que pour le travail de bureau.

Les couleurs intérieures évoquent l'espoir et la tolérance – vert - l'ouverture et l'énergie – jaune – deux valeurs en rapport direct avec le programme. Les caractéristiques intrinscèques de l’ouvrage – sa volumétrie, son organisation intérieure, sa matérialité – sont mis au service du confort – usage de la lumière naturelle, de la ventilation naturelle, du rafraichissement nocturne en période estivale – pour atteindre un ouvrage simple, à la technicité intégrée, très majoritairement gérée par l’humain.