Le prêtre orthodoxe Eugène GRAEFFLY, nous convie à proposer une nouvelle église orthodoxe au centre du village rural d'APIDIA, sur un terrain jouxtant la place centrale du village.

Le projet doit être financé par une importante diaspora basée au Canada.

La nouvelle église doit être un signe de rassemblement pour les générations et se montrer ouverte aux jeunes de la communauté. Elle se double d'une salle destinée à la jeunesse du village.

La proposition, alimentée par la vision d'Eugène GRAEFFLY, se distancie pas sa modernité de l'expression des églises orthodoxes, tout en reprenant le plan en croix traditionnel.

L'Eglise joue avec la topograpie en légère déclivité vers la plaine tapissée d'oliviers. Elle devient l'une des façade de la place communale, qu'elle limite à l'aval, et se fonde sur le terrain vague en contrebas de la place, qui devient le lieu de rassemblement de la jeunesse et d'entrée à la salle commune.